Bienvenue sur le site des marchands et des amateurs du célèbre marché aux puces parisien
Welcome on the website of the merchants and amateurs of the famous Parisian flea market

Cette semaine aux Puces de Vanves (27 - 28 février 10)

Marché aux Puces Paris Flea Market Verre gravé 7  Marché aux Puces Paris Flea Market Tissus 1880 1  Marché aux Puces Paris Flea Market Bordure Pont Sainte Maxence 15  Marché aux Puces Paris Flea Market Vallauris 9


Rédigé le 28 février 2010 | Commentaires (0)

Cette semaine aux Puces de Vanves (20 - 21 février 10)

Marché aux Puces Paris Flea Market Diorama 1  Marché aux Puces Paris Flea Market Éléphant 26  Marché aux Puces Paris Flea Market Table miroir 37 Marché aux Puces Paris Flea Market Verre d'eau 18



Rédigé le 22 février 2010 | Commentaires (0)

A la table des présidents - Musée Maxim's

Marché aux Puces Paris Flea Market menu Mucha2 Maxim’s un nom qui fait rêver…. à défaut d’y déjeuner ou d’y dîner, vous pouvez visiter une exposition au premier étage du restaurant. Un ensemble de 140 menus de réception de chefs d’État au Palais de l’Élysée ou lors de déplacements officiels. De Sadi Carnot (mandat de 1887 à 1894) à Nicolas Sarkozy, une collection réunie par un passionnéMarché aux Puces Paris Flea Market menu russe

 
Vous y découvrez que les menus des années 1913/14 ne comprenaient pas moins de 7 plats ! avec un « trou » sous forme de granité.

Qu’en 1922 à Gabès de la gazelle Sauce Merazig été servie…

 

En un peu plus d’un siècle on est passé de 25 plats et quatre heures à table aux repas de 40 mn offerts par Nicolas Sarkozy.

Si la durée du repas s’est réduite, le protocole, lui, n’a pas changé. Il y a toujours soixante serveurs pour servir deux cent quarante couverts dans les mêmes services de porcelaine de Sèvres et le service de verres “Juvisy” signés Baccarat.

Certains menus mentionnent aussi le programme musical du repas.

L'intérêt de cet ensemble exceptionnel est également artistique, puisque les premiers menus étaient reproduits sur soie issue des filatures de Lyon ou de Saint-Étienne. Jusqu'en 1978, les menus présidentiels étaient aussi illustrés par de grands artistes, dont Mucha, Cassandre. Chagall se verra ainsi confier le dernier, celui de réception de Jimmy Carter, en 1978. Marché aux Puces Paris Flea Market menu Chagall Carter
En 1990 les menus sont illustrés de gravures de Redouté, Giscard d’Estaing choisit les œuvres d’art qui illustrent les menus. François Mitterand reprend le principe mais ajoute des œuvres du XXème siècle.

En matière de gastronomie, les Présidents ont leurs goûts personnels Le président Fallières (1906-1913) impose la graisse d’oie dans les cuisines présidentielles et fait entrer le cassoulet à l’Elysée,

Sous de Gaulle (1958-1969), les déjeuners sont expédiés. Quarante minutes tout au plus. Pour s’y tenir, le Général a tout simplement supprimé le fromage. Les dîners officiels durent quant à eux 55 minutes car il y avait cinq plats contre trois pour les repas privés. Le gibier à plumes, très présent sous la IVe République, disparaît petit à petit au profit des volailles (poulardes, poulet, etc.). L’allégement se fait sentir, les modes de cuisson se diversifient et sont même précisés dans la rédaction du plat sur le menu. On verra pour souligner cette légèreté apparaître de nouveaux morceaux (émincé, aiguillette, carré d’agneau), les viandes étant de moins en moins présentées entières.

 Pompidou (1969-1974), amateur de bonne chair et disposant d’un bon coup de fourchette, ne dédaigne pas les plats en sauce, bœuf aux carottes, cassoulet, daube, blanquette et homards soutenus par de bons vins charpentés qu’il choisit lui-même. Les repas passent maintenant de 40 à 55 minutes. Le fromage fait son retour. Le président a décidé que le chef et son équipe le suivraient dans ses voyages.

Avec l’arrivée de Valéry Giscard d’Estaing (1974-1981), la cuisine rustique touche à sa fin. A cette époque, tous les plats suggèrent la légèreté. La création entre en force dans la composition des menus. Enfin, Jacques Chirac (1995-2007) restera comme le premier président à introduire le cidre et la bière aux repas officiels. Prédilection pour le terroir oblige, la charcuterie, le boudin, les escargots à l’ail, le hachis Parmentier et l’agneau sont à l’honneur. Au dessert, le président apprécie tout ce qui est à base de chocolat.

François Mitterrand (1981-1995) donne peu de directives aux cuisines.  Comme Giscard, il aime les plats légers, les fruits de mer, le bar, le turbot, l’agneau et les truffes, mais il ne dédaignera pas la choucroute, le pot-au-feu et la tête de veau dont il raffole. Le chef doit néanmoins composer les menus avec une diététicienne. C’est à ce moment qu’intervient une séparation entre les cuisines du privé et les officielles. Deux chefs cohabitent à l’Elysée, ce qui n’est pas aisé. Guère difficile, Nicolas Sarkozy (depuis 2002) ne réclame aucun plat en particulier à ses cuisiniers. En revanche, régime oblige, sur les différents mets qu’on lui propose, le président choisit souvent un poisson ou une viande blanche.

 Quelques plats de 1888 à 1938 :volaille de Bresse au cresson, coqs de bruyère et cailles rôties, salmis de gelinottes au xérès, croustades de ris de veau, cailles flanquées d’ortolans, tournedos béarnaise, délices d’ortolans à la Rossini. Peu d'objets présentés, mais d'une qualité exceptionelle : Le service de verres "Juvisy" (Baccarat),les services d'assiettes "aux Oiseaux"

Marché aux Puces Paris Flea Market Sèvres Assiette aux oiseaux

et "Petites Vues de France" de la manufacture de Sèvres, les pièces d'argenterie "Elysée" de la maison Puiforcat.
Il est toujours possible de trouver des menus anciens aux Puces de Vanves.

 A la table des Présidents - Musée Maxim's - 3 rue Royale, Paris 8e - Jusqu'au 28 février
www.maxims-musee-artnouveau.com

Rédigé le 19 février 2010 | Commentaires (0)

Cette semaine aux Puces de Vanves (13 - 14 février 10)

Marché aux Puces Paris Flea Market Cireur 24  Marché aux Puces Paris Flea Market Nuremberg 11 Marché aux Puces Paris Flea Market Laque Japon 9 Marché aux Puces Paris Flea Market Verre émaillé 5


Rédigé le 14 février 2010 | Commentaires (0)

On parle des Puces de Vanves : dans A D

Marché aux Puces Paris Flea Market Vincent Darré A D
Dans Architectural Digest, sous le titre La folie DARRÉ, 
Vincent Darré indique
qu'il ne manquerait pour rien au monde le "remballage" des Puces de Vanves.

Nous remercions ce fidèle chineur et la rédaction du magazine A D.


Rédigé le 9 février 2010 | Commentaires (0)

Cette semaine aux Puces de Vanves (6 - 7 février 10)

Marché aux Puces Paris Flea Market René Quillivic 3   Marché aux Puces Paris Flea Market Échantillons tissus 18 Marché aux Puces Paris Flea Market Brasserie Lipp 4 Marché aux Puces Paris Flea Market Collier B O 15

  



Rédigé le 7 février 2010 | Commentaires (0)

On va parler des Puces de Vanves en Allemagne et en Autriche

Samedi 6 Février et Dimanche 7, la société de production Megahertz est venue tourner sur les Puces de Vanves.
Il s’agissait d’une émission qui s’appelle "Gruschkas Kunst- und Trödeltouren". Roland Gruschka parcourt les marchés aux Puces européens pour y découvrir des objets.
Quelques photos de ce tournage qui s’est passé dans une excellente ambiance.

Marché aux Puces Paris Flea Market Gruschkas Kunst- und Trödeltouren 24  Marché aux Puces Paris Flea Market Gruschkas Kunst- und Trödeltouren 31  Marché aux Puces Paris Flea Market Gruschkas Kunst- und Trödeltouren 36  Marché aux Puces Paris Flea Market Gruschkas Kunst- und Trödeltouren 41



Rédigé le 7 février 2010 | Commentaires (0)

Les marchands de l'aube

Parue en 2003, mais toujours d'actualité, c'est une enquête sociologique de terrain au cœur des Puces de Saint-Ouen, "zone" dans laquelle les barrières sociales sont poreuses, pour les objets comme pour l'argent.
Herlé Sciardet évoque les rites des marchands de l'aube, de la cohue du grand jour aux secrets de café.
"Bien qu'il puisse être dépaysant, il ne s'agit pas d'un récit de voyage".Marché aux Puces Paris Flea Market Les marchands de l'aube 

Quelques titres de chapitres :
Scènes de la vie quotidienne
Itinéraires de la chine
Les biffins
La place
L'étalage
Le déballage marchand
Les contacts
Situations et occasions de gain...

Voir notre métier analysé par un sociologue ne manque pas de piquant.

Pour lui chiner dérive du tsigane cinav, très couramment utilisé dans le sens d'aller pour acheter ou vendre ou solliciter ou tout cela à la fois.

Paraît plus sérieux que le traditionnel dérivé de s’échiner !

Rédigé le 1 février 2010 | Commentaires (1)

Cette semaine aux Puces de Vanves 30 - 31 janvier 10)

   Marché aux Puces Paris Flea Market Salon 1925 25 Marché aux Puces Paris Flea Market Bronze 33   Marché aux Puces Paris Flea Market Enseigne 15  Marché aux Puces Paris Flea Market Poupée 2

Rédigé le 1 février 2010 | Commentaires (0)